au sujet du tantra...

Tantra-Experience, Lausanne
Tantra-Experience, Lausanne
Tantra-Experience, Lausanne

Né en Inde il y a 5 000 ans, le  Tantra  est une approche holistique de la vie qui embrasse tous les aspects de l’humain : corps, émotions, relations, affectif, mental, spirituel. C’est un art d’aimer soi-même, l’autre et la vie dans son ensemble. Sa spécificité est de cultiver l’énergie vitale, en pleine conscience, par des pratiques variées allant du dynamique au méditatif, seul, à deux, en groupe. 

Les origines du tantrisme

Le tantrisme désigne un ensemble de textes, de doctrines, de rituels et de méthodes initiatiques datant de plusieurs millénaires.  Ses fondements se trouvent dans les Védas, textes sacrés indiens et dans les textes bouddhistes. Il existe de très nombreuses écoles du Tantra et autant de pratiques, de codes et de rituels.

Le Tantra, une voie spirituelle

Le tantra est une voie d’épanouissement de notre conscience, qui inclut positivement l’énergie sexuelle comme porte d’accès au Divin. C’est une spiritualité ancrée dans le corps et un véritable art de vivre l’instant présent, au cœur de la relation avec Soi, l’autre et son environnement. Elle embrasse toute les expériences de la vie, pour en faire une expérience de conscience. Dans le Tantra il est dit que l’état de Samadhi ou éveil est déjà présent en nous , il s’agit de laisser tomber les voiles de l’ignorance qui nous empêchent de le savourer pleinement…

Tantra-Experience, Lausanne
Tantra-Experience, Lausanne

L’absence de dualisme et l’ego

La vision du monde dans le tantra est non-dualiste. Les notions de « matériel «  et « spirituel », de « profane » et « sacré » se rencontrent et s’entremêlent harmonieusement dans le Tout réunifié, complet. L’Univers repose sur les qualités opposées et nier ou rejeter une partie d’elles rompt l’équilibre et déforme la vision de la globalité. L’ego, se nourrit de « j’aime ceci et je n’aime pas cela », accepter la dualité, c’est aussi accepter de dépasser cette représentation limitante du « moi-je », cette illusion de se croire séparé du monde et des autres (parties de Soi). Cela nous invite à expérimenter l’Union des opposés, la voie du milieu, telle la goutte d’eau qui se fond dans l’océan.

L’union cosmique du couple sacré

Au stade premier, l’union de l’être et de sa divine énergie, sa conscience,  est indivisible. Pour les besoins de l’explication, la tradition l’a imagée comme un couple, celui du dieu Shiva et de la déesse Shakti. Ce couple représente la figure sacrée de l’équilibre entre le féminin et le masculin où Shiva assume l’aspect statique de la conscience alors que la Shakti en représente l’aspect dynamique (l'énergie). De ce fait, le Tantra met souvent au cœur des pratiques la relation et la polarité féminin/masculin.

Tantra-Experience, Lausanne
Tantra-Experience, Lausanne

Les pratiques tantriques

Malgré la vision occidentale du Tantra (souvent appauvrie, déformée et limitante), celui-ci ne se limite, en aucun cas, à la seule dimension sexuelle, même s’il l’englobe et la transcende. Le Vijnana-bhaïrava Tantra (« Tantra de la Connaissance Suprême »), l’un des textes shivaïtes des plus anciens, présente un ensemble de 112 techniques ou méditations visant l’expansion de la conscience, parmi lesquelles seulement 3 sont axées sur la sexualité. Et pour certaines écoles de tantra, il n’est pas besoin de relation sexuelle, la seule méditation (pleine conscience) permet d’accéder à l’Éveil.

La sexualité sacrée

Il est vrai toutefois que d’autres courants du tantra considèrent l’acte sexuel conscient comme une pratique pouvant mener à la connaissance suprême. Le corps physique est ici une porte d’entrée pour rencontrer le divin. Libéré de ses tensions, au fur et à mesure de la pratique, il devient un merveilleux outil à notre disposition pour raffiner les 5 sens et transformer la conscience. Cependant, les pratiques et les rites proposés ne sont pas des règles à suivre, mais uniquement des exercices pour favoriser un état réceptif et un ancrage dans le moment présent.